Quels sont les outils pour mesurer la vitesse du site ?

  1. DigiRank
  2. Web
  3. Quels sont les outils pour mesurer la vitesse du site ?

Pourquoi avoir un site Web qui se charge rapidement est-il préférable ? D’abord, c’est une recommandation de Google et un critère de pertinence pour lui. En effet, l’algorithme de Google prend en considération la vitesse d’affichage du site Web dans le calcul du référencement. Par conséquent, les sites Web qui se chargent rapidement ont beaucoup plus de chance d’être bien classés dans les résultats de recherche. Il y a ensuite les considérations relatives à l’expérience utilisateur. Des études montrent qu’un utilisateur quitte un site s’il ne se charge pas en 3.5 secondes. Si un site s’affiche très rapidement, les gens sont plus susceptibles de rester et de lire votre contenu. En d’autres termes, il n’obtient que des avantages à faire en sorte que son site Web soit rapide.

Cependant, dans cet article, il ne s’agira pas de montrer les différentes manières pour accélérer le chargement d’un site Web. Nous sommes ici pour vous présenter des outils permettant de savoir à quelle vitesse se charge votre site Web.

Pingdom

Pingdom est le leader sur le marché de la surveillance de site Web, mais il est plus connu pour son outil gratuit qui permet de tester la vitesse de chargement des sites Web. Cet outil affiche toutes les requêtes de votre site dans une vue en cascade. Vous pouvez filtrer par ordre de chargement, taille de fichier et temps de chargement, ce qui vous donne différentes perspectives pour identifier les améliorations potentielles. Il répertorie également le nombre total de requêtes, le temps de chargement et la taille de la page. «Pingdom website speed test» donne une note de performance de vitesse, notée sur 100. Par ailleurs, il convient de noter que Pingdom ne prend pas encore en charge les sites HTTP/2. Cela signifie que les gains de performances supplémentaires tels que le multiplexage et le parallélisme ne seront pas pris en compte.

Pingdom a gagné en popularité au fl des ans en raison de sa facilité d’utilisation, en particulier par rapport à des outils de test de vitesse similaires. Pour les débutants, Pingdom est sans aucun doute la meilleure alternative.

Google PageSpeed Insights

Google tient compte de la vitesse d’affichage des sites Web. En effet, son algorithme utilise ce critère pour classer les sites dans les résultats de recherche. Pour apporter sa contribution dans l’amélioration de la vitesse d’affichage des sites Web, Google offre aux développeurs un outil de test de la vitesse qui s’appelle Google PageSpeed Insights. Cet outil mesure essentiellement la rapidité avec laquelle se charge un site Web sur n’importe quelle plateforme (smartphone, tablette, ordinateur de bureau). Le score de Google PageSpeed varie de 0 à 100. Un score supérieur à 80 indique que le site est performant. Google PageSpeed affiche également des recommandations supplémentaires sur l’expérience utilisateur sur les appareils mobiles.

GTmetrix

Gtmetrix est un également très utilisé pour tester la vitesse des sites Web. Il s’agit sans aucun doute de la meilleure alternative à Pingdom. Les novices peuvent rapidement le prendre en main. L’outil fournit un rapport d’analyse qui enregistre les performances et les recommandations fournies par Google PageSpeed Insights. Pour faciliter l’assimilation de toutes les données, Gtmetrix affiche un résumé en haut de la page principale répertoriant la durée totale de chargement de la page, la taille de la page et le nombre de requêtes. Contrairement à Pingdom, Gtmetrix prend en charge les tests de vitesse sur les sites HTTP/2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu